samedi 9 septembre 2017

Terra-Terre, de Jean-Michel Raoult



                        Terra, une chimère ?  





Imaginez-vous que le destin vous emmène tout autre part de ce que vous pensiez…
Que votre vie ne soit pas vouée à celle espérée….

C’est ce qui attend Joachim, 46 ans, habitant non loin de la très célèbre libraire de Gérard Collard.
Cette nuit-là, Joachim est chez lui, il se tord de douleurs, l’alcool qu’il a consommé en grande quantité sans doute. Pense-t-il.
Il n’aurait pas dû, pourtant c’est devenu une habitude pour lui.
Il sent, c’est sa dernière heure, s’en est fini de lui !
Alcoolisé, agonisant, ses yeux et ses pensées semblent délirer lorsqu’il observe une lumière blanche s’agrandir.
Des hommes vêtus de combinaisons sortent de cette lumière. Des médecins, le SAMU surement pensa-t-il.

Le lendemain au réveil, il se sent bien, se souvenant du délire de la nuit précédente, les questions commencent à envahir son esprit.
Cette lumière n’est pourtant pas une hallucination, loin de là. Et il va le découvrir.
Son destin va se dessiner et se révéler dans toute sa réalité.

Le lecteur qui entrera dans ce livre va découvrir un personnage qui lui ressemble, un passionné de lecture. Un homme complexe avec tout ce qu’il y a de plus réel.
Un être humain finement décrit qui pourrait être vous et moi !!!

Une autre terre va s’offrir à Joachim. Utopie dans laquelle chacun de nous souhaiterait vivre. Mais dans laquelle une notion fondamentale n’existe pas. A vous de la découvrir….

A travers ce roman de science-fiction, l’auteur emmène son lecteur dans l’imaginaire.
Une belle écriture fluide, des mots bien choisis qui permettent de créer un magnifique réalisme pour un genre littéraire qui ne l’est pas.

‘‘Pas de cours à la rentabilité et à la performance qui condamnent à la soumission, et au mal-être quotidien’’
Un monde dans laquelle les différences n’existent pas. Pas de chasse à la possession  au matérielle, pas de guerre !!!

Un roman écrit en utilisant le ‘‘je’’ comme voix du narrateur.

Tellement réaliste qu’à la fin du roman, vous ne vous posez qu’une question : pourquoi Joaquim et pas moi ???

Magnifique à découvrir de toute urgence !!!

Terra-Terre, de Jean-Michel Raoult, Editions les Plumes d’Ocris, 400 pages, janvier 2017.

Ma notre : 20/20



mercredi 6 septembre 2017

Le livre voyageur......

Bonjour les aventuriers,

Aujourd'hui je vais lancer le livre voyageur qui partira pendant neuf mois à travers la France (uniquement) .

Le roman est celui de Delphine Bertholon  intitulé Grâce.

Pour promouvoir voyager, ce livre a bien évidement besoins de lecture.

Il doit être adopté par 9 personnes qui sauront s'occuper de lui!!! 

Ces lecteurs s'engagent à :

-Prendre soin de lui
-un mois pour le lire
-écrire un petit commentaire sur son ressenti après lecture sur l'intérieur de la couverture.
-l'envoyer à son futur lecteur.

Il s'envolera le 1er octobre 2017.

Je vous mets la quatrième de couverture  pour en savoir plus sur lui :


Pour pouvoir participer il faut vous inscrire sur le poste de la page Facebook : https://www.facebook.com/pg/LadieLivre/photos/?tab=album&album_id=1459327690799253



ATTENTION PAS SÉRIEUX S'ABSTENIR !!!!

Les neuf premières personnes à s'inscrire avec un ''je participe'' seront sélectionnées.
Alors à vos commentaires et bonne journée à tous :) 

mardi 5 septembre 2017

Ajoutes-moi en ami, de Raphaël Guillard



              Les réseaux sociaux, un jeu dangereux ?

‘‘Le phénomène de harcèlement sur les réseaux sociaux apparaît comme un élément déclencheur important. Il multiplierait par trois le risque de passage à l’acte du suicide’’

Dès les premières phrases, le thème du roman est clairement annoncé.
Les réseaux sociaux, divertissement et partage pour un très grand nombre, mais qu’en est-il des autres ?
Oui les autres qui se font harcelé via leur compte Facebook, instagram….
C’est de ce sujet sensible dont l’auteur, Raphaël Guillard nous parle à travers son roman.

Juillet 2010, Bandol, Élodie Grévin, jeune étudiante de 23 ans occupe un poste de serveuse durant l’été.
Elle est belle, attirante et insouciante. Elle vit au jour le jour, passant d’un garçon à un autre.
De l’autre côté, il y a Sébastien, 39 ans, seul et sans emploi. Un homme passe partout qui n’a pas beaucoup de succès auprès de la gent féminine.

Ils vont se rencontrer dans le café de Bandol, là où Élodie travaille.
Sébastien va tenter sa chance auprès d’elle, mais va essuyer un refus.
Pour lui ça sera la goutte d’eau qui fait déborder le vase !!! Il va chercher par tous les moyens de se venger. Ce moyen idéal pour lui sera le très célèbre réseau social Facebook.
Tout ne va pourtant pas ce passer comme il le souhaite….

Tout l’art de l’auteur dans ce roman consiste à démontrer la facilité d’accès aux personnes à travers les réseaux sociaux.
Personnes insouciantes ou non, ne se voit leur vie divulguée à tous et ce sans s’en rendre compte.

Le roman est découpé en dix chapitres, chacun décrit par ordre chronologique les événements de l’histoire.
Des dialogues bien écrits et des personnages dont la psyché est plutôt bien travaillée.

Seul petit point sur lequel je voudrais revenir, c’est le contenu. Trente-quatre pages avec donc des événements, des personnages…mais pour moi il y a un quelque chose de pas assez.
Pour un sujet tel que celui-ci, j’aurais aimé avoir plus de détails. Au niveau des réflexions des deux personnages principaux.
Ce qui se passe là au fond de leur tête et de leurs sentiments vis-à-vis du harcèlement.

Donc en bref, un bon moment livresque passé en compagnie de ce roman, mais un gout de pas assez..

Ajoutes-moi en ami, de Raphaël Guillard, 34 pages format Kindel, mai 2016, autoédité.

Ma note : 13/20

Les porteres du néant, de Samar Yazbek



Dans le vif de la guerre !!!

‘‘J’étais indépendante, libre de mes choix, mais mon mode de vie m’avait valu la critique, le rejet et la médisance. Il était difficile d’être une femme dans cette société conservatrice qui ne permettait pas aux femmes de se rebeller contre les lois. Tout semblait résister contre les changements. Et la dernière chose que j’aurais pu imaginer, lors de cette première traversée des provinces de la Syrie, était de les trouver bel et bien détruites.’’
Samar Yazbek propose aux lecteurs) travers son récit : Les portes du néant, de découvrir la réalité de la Syrie de 2012 à 2013.
Le pays se déchire sous le régime de Bachar Al-Assad et l’auteure forcée à l’exile à besoin de témoigner, dire la réalité tel qu’elle et non pas celle diffusée par les média, qui ne dévoile pas tout !
Elle fera trois voyages, qui seront représentés dans son livre par trois portes, trois chapitres intitulés de La porte suivie du numéro de son passage.
L’auteure décrit le quotidien et la misère de la population. Les bombardements et les atrocités qu’elle subit au nom des idéologies de ces criminels.
Clair et précis, elle s’applique à nommer et expliquer les différents parties qui se créés. La création d’une armée et l’émergence de l’État islamique.

L’auteur ne se retient pas et dénonce ouvertement les agissements de ces tortionnaires.
Le récit est parcouru de témoignages de femmes, d’enfants, de victimes et de bourreaux.
Elle décrit l’influence de ces partie militantes sur la vie des familles qui s’immiscent jusqu’à dans leur vie intime.

Sous sa plume fébrile et coulante, elle peint le réel, dénonce et laisse une trace de l’histoire d’une période lugubre de la Syrie.

Un magnifique récit, agrémenté de témoignage qui marque l’esprit du lecteur, saisit par la réalité des faits.
Laissant entrevoir la folie de certains être humain qui pousse au meurtre d’un pays pour des idéologies et de la volonté de contrôle.

Les portes du néant, de Samar Yazbek, édition Stock, novembre 2016, 287 pages.

Ma note : 17/20
 

dimanche 27 août 2017

La Rentrée Littéraire 2017

                              La rentrée littéraire 2017 

 

Bonjour à tous,

Donc nous voici fin Août ce qui signifie que Septembre arrive et comme tout les écoliers de France, comme tout lecteurs qui se respecte nous devons et avons le devoir de nous y intéressé.  

C'est bien beau tout ça, mais comme à chacun, pour pouvoir assurer cette rentrée et donc en meme temps ce gros coup de pub nous devons videz nos poches!!!!
Personnellement les miennes le son déjà.

Depuis de nombreuses années j'ai contribué à cet événement  mais aujourd'hui je me pose des questions.

A voir toutes les pubs sur le net, les magasines littéraires, ce sont toujours et éternellement les mêmes auteurs à grand succès que l'on y croise!
Où sont passé les auteurs dont on ne parle jamais, des petites maisons dont on ne vois pas un seul mots dans ces pub et magasines, et qui pourtant le mériteraient bien!!!!

Déplus des livres il en sort chaque mois alors pourquoi Septembre, dites le moi!!!!

Je reste très dubitative cette année et j'ai donc décidé de ne pas acheter de roman qui sont présents tout partout!!!!
Non pas qu'il n'en vaillent pas la peine, non loin de là et si j'ai l’opportunité d'en lire je le ferai , mais je préfère me concentré sur des auteurs et romans dont on ne parle pas!!!
Je veux découvrir la perle rare.

Voila mes petits mots pour cette rentrée.
Et vous qu'en pensez-vous, allez-vous faire des achat? si oui lesquels?

Je vous souhaite à tous une bonne journée :) 

Maria Lebreton.
 



 

Xtreme Préjudice, de Mark Zellweger


                         Un polar d’espionnage explosif !



‘‘Le corps sans vie de leur camarade Novak gisait au sol dans une mare de sang. La tête avait été tranchée net et posée comme un trophée sur la table basse. Un peu à l’écart se trouvait Ralph, prostré. Un message avait été écrit sur le tableau en verre de la table du salon à l’aide d’un doigt trempé dans le sang du supplicié. Allahuakbar’’

Mark Walpen et son équipe du Sword reviennent dans ce nouvel opus pour combattre dans l’ombre les forfaits du monde.
Toucher personnellement cette fois-ci, les enfants de Mark ont été enlevés alors que leur grand-père les surveillait.
Scène macabre, un grand-père prostré, sous le choc et un enlèvement pour l’instant non revendiqué.
Tandis qu’en Turquie se forme sous la joug du général Isler Erbakac un groupe terroriste.
 Prêt à l’action pour instaure la république islamique en Turquie de façon violente.
A Genève un Airbus A320 d’air France a été détournée.
L’équipe du Sword et des faucons sauront-ils géré ? Réussiront-ils à sauver les citoyens aux quatre coins du mode ?

A travers la lecture d’Xtreme Préjudice ; les lecteurs ne peut qu’adhérer à la vision dont les personnages composant Faucon voient leur
Bien plus que des oc-équipiers, ce sont des frères d’arme. Une famille solidaire.

Des intrigues bien échafaudées font de ce roman un polar riche et addictif.
Des courts chapitres, bien structurés font que les lecteurs ne se perdent pas dans un livre où le nombre d’intrigue est nombreux.
Les personnages, les lieux, les cations sont bien définis et permettent une lecture fluide.

Un polar d’espionnage sur fond de stratégie qui vous fera voyager.


Xtreme Préjudice, de Mark Zellweger, Éditions Eaux Troubles, mars 2017, 304 pages.

Ma note : 18/20

dimanche 13 août 2017

Mes petits commentaires

Mes petits commentaires......

Bonjour à tous et bienvenu sur mon blog.

Aujourd'hui je vous propose de découvrir : Mes petits commentaires.
Mes petits commentaires ce sont des minis avis sur des lectures que j'ai pu avoir, mais qui par manque de temps ne peuvent faire l'objet d'une grande chronique ( non pas qu'ils ne le mérite pas, ne vous méprenez pas!!)!!!!!!!

Je vous souhaite à tous une agréable lecture et on commence tout de suite avec Toxique de Niko TACKIAN.

Quatrième de couverture:


Ils aiment entrer dans votre vie,  certains aiment exercer leur pouvoir sur vous,Certains aiment vous séduire pour vous détruire.Ce sont les toxiques.  
Janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crime dépêche le commandant Tomar Khan, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 h », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il y paraît.  

Mon avis:


Dés les premières pages le lecteur  est emporté dans le roman!!
Une enquête aux premiers abords simple, mais qui sans l'efficacité de Tomar n'aurai pas trouvé son dénouement. 

Les + :

Captivant, écriture fluide qui font de ce polard un turne over!

Les - :


J'ai beau cherché je ne trouve rien !!! 


En bref un polard qui ravira ses lecteurs.


Petit plus, j'ai rencontré l'auteur au salon du livre Saint-Maur en Poche 2017.

Il est très abordable, gentil et sans se voiler la face pas mal du tout!!!! 
En image: 

 

 


Présentation

Ma photo
Coucou.... Bienvenu à tous. Ma première passion: la lecture, la découverte de nouveaux auteurs et de nouveaux genres littéraires. Ma deuxième passion: le partage de mes lectures. Voila ce que vous trouvez, dans mon blog!!!!

Terra-Terre, de Jean-Michel Raoult

                        Terra, une chimère ?   Imaginez-vous que le destin vous emmène tout autre part de ce que vous pensi...